Page Web NON OFFICIELLE indépendante ainsi au sujet l'Ordre de Saint Lazare - OSLJ

C'est une page Web privée pour des fins d'information

mis a la disposition par Mikulas Krejcik z Radimovic, ancien OLJ

english deutsch français espanol èeský

Origines du Ordre Militaire et Hospitalier de Saint Lazare de Jérusalem

Côté 2

Santa Maria Latina et aussi Saint Johanne se trouvaient sous la direction des moines latins (probablement a des bénédictins). "L'ensemble" de ces trois instituts formait ce que l'on comprenait par „Hospital de Jérusalem".


Jérusalem pres de 1150

Pendant le siege de Jérusalem par les chevaliers de croix en 1098, Gérard Tenque, aussi Tunc, le Fais, Thon ou était appelé semblablement, le chef de „Hospitals par Jérusalem"; il était appelé de plus tardif „au maître de Spittler" („Maitre de Hospitaliers"). Dans lui les chevaliers de Saint-Jean voient son fondateur (comme administrateur de Santa Maria Latina), et Armorial de l 'Ordre de Saint Lazare le décrit dans la liste de ses grands maîtres comme „Gérard de Thoms, provengal, né dans l 'Isle de Martegas". Eugen Vignat écrit dans son ouvrage capital "Les lepreux et les chevaliers de Saint Lazare" : „Quand Gottfried von Bouillon s'emparait de la ville de Jérusalem en 1098, le Français Gérard de Martigue était déja maître de la confrérie le Baissiez Lazarus et administrateur de l'hôpital de notre chere femme a Jérusalem..." La communauté, qui représentait „Hospital de Jérusalem”, n'était pas de la durée. Bientôt chacun des hôpitaux trouvait (on est tenté de penser a Spezialistentum européen) du royaume latin ses propres tâches. En 1112 Hospitaler du baissiez de Johanne fondaient une propre confrérie dont la regle de Gérard Tenque venait que le pape Pascalis II, initialement un bénédictin de Cluny confirmait le 15 février 1113.

Déja en 1121 se formait de cela un ordre militaire qui arrivait sous le nom illustren des chevaliers de Saint-Jean, de tardifs Rhodesis ou Maltais, dans l'histoire.

Hospitaler du Saint Lazare, donc celui-la oriental basilianische la communauté de "l'hôpital militaire", se consacrait a l'avenir surtout au lépreux. Dans la meme mesure, puisque cette maladie terrible sous les armées chrétiennes saisissait autour d'elle-meme et gagnait de plus en plus de chevaliers, montait aussi l'importance de L'ordre de Saint Lazare qui prenait les lépreux de tous les ordres dans ses rangées.


Le royaume Jérusalem et eux
a autres Etats de croisé au temps
sa plus grande extension pres de 1135

En 1118 le premier ordre de chevalier purement militaire de Templer avait été fondé. Déja trois ans plus tard, en 1121, les chevaliers de Saint-Jean sous Raimund von Puy resserrent. Le „Militarisation" de Ordre de Saint Lazare suit plus lentement et graduellement devant lui-meme, et non occidental dekretistisch, mais oriental synodal (par l'afflux sont caractérisés par de plus en plus de chevaliers lépreux des autres ordres), comme donc l'histoire et le caractere de Ordre de Saint Lazare moins par des reglements, mais au contraire par la disposition de début, capacité d'adaptation et tolérance. Ainsi tous les Templer arrivaient dans la maison de Ordre de Saint Lazare a Jérusalem qui avaient été gagnés par Aussatz - sur quoi il y avait une disposition meme dans la regle d'ordre de Templer. Bien, la ils recevaient le vetement d'ordre de chevaliers Ordre de Saint Lazare, mais naturellement, ils pendaient a sa propre regle d'ordre a l'avenir a; semblablement ça allait pour les chevaliers L'ordre de Saint Lazare, bien, aussi avec les lépreux qui venaient des autres ordres; parler pas du tout des autres malades, qui n'appartenaient a aucun ordre et étaient souvent aussi mariés. Nous pouvons affirmer en tous cas que les "rapports de pouvoir" étaient stockés dans L'ordre de Saint Lazare déja a l'époque de meme qu'aujourd'hui: Le pouvoir se trouvait d'une part au chapitre général (finalement, chacun devait venir dans cette communauté ensemble a carreaux multicolore des lépreux, infirmes et sains au mot), andernteils chez le chef d'ordre qui, une fois de maniere choisie, aussi l'autorité nécessaire sur celui-ci certainement plus extraordinaire de tous les ordres de chevalier devait posséder.

A variété dans l'origine des membres de Ordre de Saint Lazare causait aussi le long temps une certaine incertitude sur le caractere de l'ordre : était latin maintenant ou oriental, religieux ou mondain?

Apres la mort du roi Amaury le 11 juillet 1174 venait Balduin de 13 ans - tombe malade déja a l'époque d'Lepre - au gouvernement. Pendant 24 ans le roi souffrait de cette maladie horrible. Toujours, il était entouré par des chevaliers de Saint Lazare. Sous ce roi, les batailles les plus héroiques étaient battues dans l'histoire de la Syrie franconienne. Dans la bataille de Montgisard, le lépreux avec 500 chevaliers, 80 Templern et en 2500 l'homme des troupes de pied livrait Balduin IV contre 3000 Mameluqe Saladins et obtenait le 27 novembre 1177 la plus belle victoire des croisés. La mort le roi Balduin IV (en 1185), a qui chevaliers l'ordre de Saint Lazare de meme que roi Ludwig IX au saint préservent la commémoration la plus rendant honneur, menait déja deux ans plus tard vers la perte de la sainte ville. Le 2 octobre de 1187, Jérusalem tombait dans les mains Saladins. Le conquérant se montrait de la générosité vraiment orientale: Il libérait gratuit non seulement tous les malades et bras, mais donnait de son propre trésor pour les veuves et les orphelines des chevaliers tombés. Cependant il rangeait a l'ordre d'hôpital un délai d'un plein an pour pouvoir se retirer dans le calme et ordre de Jérusalem. a variété dans l'origine des membres de l'ordre de Saint Lazare causait aussi le long temps une certaine incertitude sur le caractere de l'ordre: était latin maintenant ou oriental, religieux ou mondain?

Il semble, la déduction de la sainte ville aurait particulierement été difficile a Ordre de Saint Lazare; en tous cas il restait pour tous les temps sur son indication comme "Ordre de Saint Lazare de Jérusalem".

Source: Extrait de l'ouvrage "Memento", l'auteur: † Éric Feigl, passé au dehors par l'administration de chancelier de Grand Prieuré de l'Autriche d'Ordre Militaire et Hospitalier Lazare de Saint de Jérusalem de, Vienne, en 1978, des côtés 17 jusqu'a 20

Sélection de la page en arriere 1 2

La derniere actualisation a 14/12/2017

Ce côté devenait dans 0.0036 des secondes produit.

Bookmark Buttons


Bookmark: Del.icio.us Bookmark: Facebook Bookmark: Google Bookmark: Yahoo